Connaissez-vous les véritables origines du café ?

Quand nous parlons de café, nous avons tous en tête certains pays dont l’identité s’affirme précisément à travers ce type de culture. Mais nous sommes toutefois peu nombreux à savoir que le café a parcouru un long chemin avant de se retrouver dans cette position si privilégiée aujourd’hui.

D’après les données historiques les plus pertinentes, le café est originaire d’Éthiopie (Afrique), où il a été découvert à tout hasard par un berger étonné de voir ses chèvres si nerveuses après avoir consommé les fruits du caféier.

C’est ainsi qu’au Xe siècle, le café commence alors à s’étendre vers des pays proches de l’Éthiopie, comme l’Arabie ou le Yémen, grâce à son armée.

Au cours du XIIIe siècle, l’Islam commence à faire connaître le café comme un substitut à l’alcool, dont la consommation est strictement interdite aux pratiquants de cette religion. À cette époque, le café était connu sous le nom de « vin d’Arabie ».

Plus tard, au cours du XVe siècle, les Hollandais réussissent à rapporter des graines de café en Indonésie et à contourner ainsi le monopole des pays islamiques sur la production de cette culture. Avec cette étape importante, le café démarre son expansion dans le monde entier et au-delà des barrières de l’Islam.

Au XVIe siècle, les Turcs ramènent du café dans toute l’Europe, en popularisant sa consommation parmi la population mais sans toutefois parvenir à l’acclimatation des variétés de café ramenées sur le continent européen pour produire du café sur place.

Bien que l’Amérique joue un rôle fondamental dans la production et la consommation de café à l’époque actuelle, ce n’est qu’au XVIIIe siècle que cette boisson est introduite sur ce continent.

Le café est une boisson extrêmement populaire dans notre société, mais vous ne saviez sûrement pas que le hasard a joué en sa faveur pour sa découverte et son expansion jusqu’à chez nous !

Connaissez-vous les véritables origines du café ?